12 décembre 2013

Sondage n° 15 : La philatélie en 2013

sondage sondage sondage sondage sondage sondage sondage

4 commentaires:

Svart Riddare a dit…

À mon humble avis, la philatélie poursuit sa mutation d'un loisir de masse vers une niche élitiste, avec toutes les conséquences diverses et variées que cela implique.

Cette mutation est très lente mais inexorable, le courrier personnel et donc les timbres en tant qu'objet du quotidien étant voués à complètement disparaître.

Anonyme a dit…

La philatélie = retraités de sexe masculin.
Jeux vidéos / téléréalité = jeunes

Les femmes étant peu intéressées par la philatélie.

Je vois très mal la jeunesse reprendre la philatélie !

Donc la philatélie va mourir. Et on touchera des collections pour 5 francs, 6 sous.

DADO a dit…

Bonjour à chacun et à chacune,

Afin de répondre à ce type de questionnaire il serait intéressant de préciser ce qu'est la "philatélie". Je crains que chacun réponde (comme moi) en fonction de sa propre vision subjective.
D'accord avec la 1ère phrase de Svart, modulo le fait que les "classes moyennes" (collections ou études sur: les séries courantes modernes, oblitérations mécaniques, tarifs, phosphorescence, etc ...) de la philatélie se sont très bien développées et vont continuer.
Que les intervenants institutionnels (associations et FFAP) ou professionnels (commercants) ne l'aient toujours pas compris, à quelques rares exceptions près cela n'a finalement que peu d'importance. La philatélie est ailleurs et est autant biodiversifiée qu'autrefois. Il y a autant de blogs et de sites internet de boucheurs de cases, de beaux timbres sur belles enveloppes, d'études sur des domaines pointus qu'il y a 50 ans sur des supports papier divers.
A mon humble avis la philatélie survivra. Elle continuera a évoluer.

Anonyme a dit…

Ce sondage amène quand même plusieurs remarques.
A notre période de gargarisme d'égalité la philatélie devient le temple affiché de la discrimination. La preuve se trouve dans les communiqués de Philinfo annonçant la vente des timbres dans CERTAINS bureaux de poste sans qu'aucune des institutions (férération, clubs... )ne trouve à y redire.
remarquons au passage que pour 2013 Philinfo nous a proposé de dépenser 991,67 euros hors LISA et PAP.
Cerise sur le gâteau même les roulettes gommées ne sont plus en vente dans les bureaux de poste.
Et pour couronner le tout il se peut qu'il soit interdit d'affranchir les lettres recommandées avec des timbres.
En résumé Philatélie = loisir préhistorique pratiqué par des attardés du siècle dernier.
Arthur